Filières MMOP

Médecine, Maïeutique, Odontologie, Pharmacie

La réforme des études de santé ouvre de nouvelles voies pour accéder aux métiers de la santé.
Si la PACES aussi appelée « première année de médecine » est remplacée par différents parcours de formation,
les filières MMOP restent les principaux débouchés de ces parcours.
Médecine
Maïeutique
Pharmacie
Odontologie
Previous
Next

Descriptif

Activités

Le médecin est un professionnel de santé incontournable. Face aux problèmes de santé, le médecin écoute, questionne et ausculte le patient pour réaliser un diagnostic et proposer un traitement. Fort de son expertise et de ses qualités humaines, le médecin soigne les malades dans leur globalité (cas du généraliste) ou au regard de leurs maux (cas des spécialistes).

Les médecins, quelle que soit leur spécialité (médecine générale, chirurgie, cardiologie, pédiatrie…) partiront d’un diagnostic, autrement dit l’analyse de la problématique. A partir de là, ils chercheront des réponses ou des solutions permettant de comprendre ou résoudre la problématique. Leurs qualités humaines telles que l’écoute, l’empathie, la diplomatie, leur permettront d’accompagner les malades dans la compréhension de leur pathologie et donc de mieux les soigner. Ces professionnels peuvent exercer leurs métiers dans des établissements de santé (hôpitaux, cliniques, centres de santé…) ou pour certains, dans des cabinets libéraux.

Ces professions demandent une vocation certaine : les responsabilités sont importantes, les horaires de travail sont chargés et les gardes, de nuit ou le week-end, sont plus ou moins fréquentes.

Carrière

Neuf années d’études minimum sont nécessaires pour devenir médecin. A partir de la rentrée 2020, l’élève souhaitant devenir médecin devra entrer en licence Accès Santé (LAS) ou dans un parcours Accès Spécifiques Santé (PASS). A l’issue d’examens sélectifs, l’étudiant suffisamment bien classé pourra intégrer la formation conduisant à l’obtention du diplôme.

La formation entière s’étale sur trois cycles. Le premier cycle dure (en cas de réussite en un an de la LAS ou du PASS) 3 ans. Le second cycle dure 3 ans. Les études médicales sont ponctuées de périodes de stages cliniques permettant à l’étudiant de découvrir les différentes spécialités médicales tout en acquérant des compétences techniques. Le troisième cycle peut durer de trois à cinq ans en fonction de la spécialisation. Il donne forcément lieu à la soutenance d’une thèse qui permet à l’étudiant interne de devenir docteur en médecine.

Le salaire moyen d’un médecin généraliste, en début de carrière, se situe entre 1700 et 2700 euros brut par mois, et en fin de carrière, il peut atteindre 4800 euros brut. En fonction de la spécialisation, des lieux d’exercice, les revenus sont extrêmement variables. Il convient pour être bien informé sur les rémunérations des médecins de s’intéresser à chaque profession.

Pour en savoir plus

Activités

Le maïeuticien (ou sage-femme) a pour rôle est d’accompagner les femmes enceintes avant, pendant et après l’accouchement. Pour réaliser ses activités, il peut s’appuyer sur des technologies de pointe (monitoring, échographies…). Il peut ainsi effectuer des examens obligatoires ou recommandés pour le suivi de la grossesse. Le maïeuticien peut en amont organiser des cours de préparation à l’accouchement. Il prend en charge l’accouchement dès l’arrivée de la future maman à la maternité. Si des complications surviennent, il doit agir très vite et faire appel, en cas de besoin, au gynécologue-obstétricien ou au chirurgien. Après l’accouchement, il accompagne les parents dans les soins apportés au nouveau-né. Il s’occupe aussi des soins de suivi du nourrisson. En fonction de son lieu d’exercice (clinique, grand hôpital, cabinet libéral…), le maïeuticien peut avoir d’autres activités telles que le suivi gynécologique, la prescription d’une contraception, la surveillance de grossesse à risque à domicile.

L’activité du maïeuticien ne se limite pas à des gestes techniques, il a aussi un rôle relationnel très important. Il doit se montrer bienveillant et ouvert face aux différentes situations de vie de ses patientes et patients nouveaux nés.

Le maïeuticien exerce une profession médicale spécifique réglementée par un code de déontologie.


Carrière

Cinq années d’études minimum sont nécessaires pour obtenir le diplôme d’Etat de sage-femme. A partir de la rentrée 2020, l’élève souhaitant devenir maïeuticien devra entrer en licence Accès Santé (LAS) ou dans un parcours Accès Spécifiques Santé (PASS). A l’issue d’examens sélectifs, l’étudiant suffisamment bien classé pourra intégrer la formation conduisant à l’obtention du diplôme.

La formation en maïeutique dure quatre ans. A terme, l’étudiant aura donc suivi au moins cinq années d’études. Le premier cycle dure donc 3 ans en comptant une première année de LAS ou d’un PASS sans échec. Ce cycle est sanctionné par le “diplôme de formation générale en sciences maïeutiques”. Le second cycle des études en sciences maïeutiques dure deux ans et comprend notamment des enseignements théoriques et des stages.

La sage-femme peut suivre différentes formations complémentaires consacrées à l’échographie, l’acupuncture, la sexologie, l’homéopathie, la sophrologie, l’haptonomie, l’hypnose, l’ostéopathie, la médecine fœtale, la lactation…

Le salaire moyen d’un maïeuticien, en début de carrière, se situe autour de 1800 euros brut par mois (hors primes) dans la fonction publique hospitalière, et 2300 euros brut en cabinet libéral. Les revenus peuvent varier en fonction de la taille de la clientèle du professionnel, de ses tarifs et du temps consacré à l’activité au cabinet.


Pour en savoir plus

Activités

Le chirurgien-dentiste a pour principale mission le soin de la bouche et des dents de ses patients. Spécialiste des soins dentaires, il établit un diagnostic de l’état dentaire du patient et procède à des traitements curatifs et/ou préventifs. Pour effectuer les actes médicaux nécessaires, le chirurgien-dentiste dispose de différentes techniques et de multiples outils. Il peut ainsi avoir recours à des appareils de radiographie mais aussi des logiciels d’imagerie médicale. Parmi les soins les plus connus qu’effectue ce professionnel, il y a le détartrage, le soin des caries dentaires, la pose de prothèse. En cas de nécessité, le chirurgien-dentiste peut établir des ordonnances. Certains chirurgiens-dentistes peuvent aussi réaliser des soins de parodontologie (soin de la gencive et de l’os sous-jacent), des actes chirurgicaux (extraction dentaire), des mises en place d’implants dentaires.

Le chirurgien-dentiste doit faire preuve de nombreuses qualités humaines telles que l’écoute, la patience et l’empathie, ceci afin d’apporter le meilleur soin à tous ces patients, quelles que soient les raisons de la consultation dentaire.

Comme pour tous les professionnels de santé, l’évolution permanente du matériel, ainsi que des normes d’hygiène plus strictes, demandent au dentiste une mise à jour de ses connaissances et une démarche d’information régulière.

Carrière

Six années d’études minimum sont nécessaires pour obtenir le diplôme d’Etat de docteur en chirurgie dentaire. A partir de la rentrée 2020, l’élève souhaitant devenir dentiste devra entrer en licence Accès Santé (LAS) ou dans un parcours Accès Spécifiques Santé (PASS). A l’issue d’examens sélectifs, l’étudiant suffisamment bien classé pourra intégrer la formation conduisant à l’obtention du diplôme.

La formation entière s’étale sur trois cycles. Le premier cycle dure (en cas de réussite en un an de la LAS ou du PASS) 3 ans. Il permet d’acquérir les bases fondamentales pour le futur exercice du métier de chirurgien-dentiste. Le second cycle dure 2 ans. Il permet de poursuivre sa spécialisation notamment par la réalisation d’autres stages cliniques durant lesquels les étudiants doivent effectuer certains actes (bilan dentaire, extraction, radio…). Le troisième cycle peut être court (1 an) et permettre d’obtenir le diplôme d’état de docteur en chirurgie dentaire. Il peut aussi être long (3 ans) et permettre de travailler dans le milieu hospitalo-universitaire. Le cycle long est une forme d’ « internat » accessible après des épreuves de sélection.

Le salaire moyen d’un chirurgien-dentiste, en début de carrière, se situe entre 2100 et 3000 euros brut par mois, et en fin de carrière, il peut atteindre 6000 euros brut. En cabinet libéral, les revenus sont très variables, en fonction de la taille de la clientèle du dentiste, de ses tarifs et du temps consacré à l’activité au cabinet. Au bout de quelques années d’installation, le dentiste en libéral peut être rémunéré plus de 6000 euros brut par mois.

Pour en savoir plus

Activités

Professionnel de santé, commerçant, ingénieur, chercheur, les pharmaciens sont des spécialistes du médicament. Pouvant exercer leur profession en officine, dans l’industrie, à l’hôpital ou encore dans des laboratoires d’analyses médicales, ils se trouvent à la lisière de différents mondes. En fonction de leur lieu de travail, leur rôle sera différent.

Ainsi :

  • Le pharmacien d’officine est celui que le grand public connait et rencontre en pharmacie. Il délivre les médicaments avec ou sans prescription. Il conseille et informe le patient sur la prise des produits tout en s’assurant de la compatibilité et de la conformité des médicaments avec le profil du patient. Il a un rôle de dépistage et de prévention des pathologies. Propriétaire de son officine, le pharmacien titulaire gère sa petite entreprise.
  • Le pharmacien d’hôpital délivre les médicaments prescrits aux malades hospitalisés et participe à la préparation des médicaments. ll supervise également les essais de nouveaux médicaments et participe à la politique d’achats de médicaments et de dispositifs médicaux de l’hôpital.
  • Le pharmacien-biologiste travaille en laboratoire public ou privé et effectue des prélèvements et des examens de biologie médicale qui concourent au diagnostic (prénatal, génétique…), à la surveillance du traitement ou à la prévention des maladies.
  • Le pharmacien attaché de recherche clinique mène des recherches permettant d’aller de la découverte de la molécule à la diffusion d’un produit fini. La mise au point d’un médicament relève de la recherche de haut niveau. En laboratoire ou dans une unité de production, il contribue à l’élaboration de médicaments comme à l’amélioration de produits existants souvent au sein d’une équipe pluridisciplinaire pouvant être constituée de biologistes, d’ingénieurs chimistes, de médecins et/ou de vétérinaires.

Carrière

Les études durent de 6 à 9 ans en fonction de la spécialisation souhaitée : pharmacien d’officine, pharmacie hospitalière ou pharmacie pour la recherche et le développement. A partir de la rentrée 2020, l’élève souhaitant devenir maïeuticien devra entrer en licence Accès Santé (LAS) ou dans un parcours Accès Spécifiques Santé (PASS). A l’issue d’examens sélectifs, l’étudiant suffisamment bien classé pourra intégrer la formation conduisant à l’obtention du diplôme.

Au terme des études pharmacologiques, l’étudiant aura suivi au moins six années d’études. Le premier cycle dure 3 ans en comptant une première année de LAS ou d’un PASS sans échec. Ce cycle est sanctionné par le “diplôme de formation générale en sciences pharmacologiques”. Le second cycle des études en sciences pharmacologiques dure deux ans et permet de choisir sa spécialisation et d’obtenir un diplôme de formation approfondie. Durant le troisième cycle, l’étudiant pharmacien suit un cycle court (1 an) ou long (4 ans) et obtient a minima son Diplôme d’Etat de docteur en pharmacie et au plus son doctorat et son diplôme d’études spécialisées.

Le salaire moyen d’un pharmacien, en début de carrière, se situe autour de 2100 euros brut par mois en officine. Mais les revenus peuvent varier en fonction de la taille de la clientèle du professionnel, de ses tarifs, de sa localisation dans le cas d’une officine, et selon le contexte d’exercice du métier (établissement hospitalier public ou privé, Service Départemental d’Incendie et de Secours…) et dans la fonction publique hospitalière, en fonction du statut du praticien.

Pour en savoir plus